Après une soirée à regarder le coucher de soleil la nuit a été chaude. Ça nous a changé des températures dans les Alpes ou même du Verdon ! Nous dormons bercés par le bruit des vagues.

FB602484-C763-41F3-B198-7FB265917D98

0523B1DA-E893-4AF8-9E8C-E0083F556FCD

957030D4-80AB-4BB3-B95F-1973878ADC2C

7F84D66C-7B85-4FAE-ACB3-59018E637098

BEFA2419-0C92-4E47-9AAD-5FD16D1A5768

Départ pour la dernière étape par le bord de mer et le massif de l’Estérel. Nous avons déjà fait cette étape en juin 2017 mais c’est tellement beau ! Entre le rouge du massif et la couleur de l’eau dans les criques 💕💕

Pourtant quand nous arrivons sur Cannes puis Juan les Pins c’est long, beaucoup de circulation, des touristes c’est plat et monotone du coup c’est pas super agréable. Un petit air de retour à la réalité de la côte d’Azur, peu de place pour les vélos ici.

A Antibes nous décidons de partir sur le Cap d’Antibes plutôt que le bord de mer histoire de changer un peu.

Par contre nous déjeunons encore cette fois au snack sur le bord de mer entre Antibes et Villeneuve Loubet. Nous reprenons la route. Sur Cagnes sur Mer c’est très calme il y a dégun.... La traversée de la ZI de Saint Laurent du Var est difficile, il y a énormément de circulation. Nous reprenons la piste cyclable de La Baronne à Carros puis la M6202 jusqu’à Castagniers les Moulins.

Il ne reste « plus que » 7 kms et 300m de dénivelés pour être à la maison à plus de 400m d’altitude. Il fait super chaud et nous avons déjà 80kms dans les pattes 🐾 

Petite vitesse et rythme lent, c’est la qu’on apprécie nos transmissions Rohloff 😎. Nous sommes enfin chez nous après 88kms depuis le Dramont.

Ce soir gros dodo 💤