4 petits cols et ils sont quand même fatigués lol
Donc départ de Briançon vers 9h, sous le soleil. On rentre dans Briançon et on prend direction Grenoble. On met du temps à s’extirper de la circulation, mais ensuite tout roule. Pente raisonnable, parfois même plat sur des kms.

3E90945E-5190-4B82-AEBF-C77EB6D109AD

C16D9682-6DB1-4BD0-9DB1-D25E22ABB539

C'est long mais long pour rejoindre le col du Lautaret, la route remonte la vallée mais pas de lacets, du coup la monotonie s’installe.
Ensuite 8kms pour le Galibier. Ca monte mais régulièrement c'est presque sympa. Aïe aïe les 300 derniers mètres après le dernier lacet. Mais quelle vue à 360°. On oublie presque la douleur.

F52EB9BF-29F7-4B8E-BC94-F8B0992318A3

013CC54B-5BC9-48E1-8899-BA2EF40BAD02

7AB919E7-2518-4824-A1EF-06BF62FAA967

54EDAE51-1DD1-4314-8EFA-A36F34AA0776

C715B5A0-1E91-425D-8845-E4E98E5BDC39

F8DDD3DA-F96D-499F-93E3-0590434D7B09

Et puis graaaannnde descente jusqu'à Valloire et ses statues de pailles !

FFE50522-1816-40C2-A198-2E3069356C5A

255CF483-62B9-4846-AD86-A90D73C1A48B

Il n'y a pas de camping il faut continuer jusqu'à St Michel de Maurienne. Mais il faut remonter à Le Col puis le Col du Télégraphe. Bon c’est franchement pas dur de ce côté là mais on commence à sentir la fatigue.

CCA4C772-CF93-467F-9A05-DC92AF13BFFA

Depuis le col du télégraphe, c'est 16kms de descente entre 7 et 9% jusqu’à Saint Michel de Maurienne. Les mains crispées sur les freins fourmillent parce que c'est une sacrée pente !
Enfin le village et le camping juste à côté.
Repos bien mérité pour aujourd'hui. On verra jusqu’où on ira demain, on s’approche du col de l’Iseran.