SelestatProfil

 

 

SelestatRoute

IMG_20180702_120046-EFFECTS

 

 

Nous nous réveillons plus tôt ce matin, il y a deux cols à passer sur notre route, et nous préférons éviter les heures chaudes. En plus les camions ont pris la route et le bruit sur la nationale en contre bas est impressionant.

Petit déjeuner copieux, on finit quasiment nos réserves, cela fera moins de poids dans les sacoches.  Nous avons droit à un lever de soleil au travers des sapins des Vosges. Départ vers 7h30 à la fraîche. 

IMG_20180702_064157

Nous commençons en traversant Moyenmoutier. Bon, c'était moyennement sympa, beaucoup de camions et autocars en ce lundi matin. Nous avons quand même le temps d'apercevoir l'Abbaye Saint-Hydulphe de Moyenmoutier.

 

IMG_20180702_074814-EFFECTS

 

Nous apercevons aussi un panneau 'Voie verte'. Normalement c'est le genre de truc sympa pour un cyclo, surtout quand on est sur une route chargée de poids lourds. Mais bon, chat échaudé craint l'eau froide, nous ne savons pas d'où vient cette voie verte et surtout où elle va.  On comprendra arrivés à Senones qu'elle aurait pu nous éviter la route de Moyenmoutier à Senones, une dizaine de kilomètres. Bon ce n'est pas grave nous avons survécu. 

Commence après Senones la montée du col du Hantz. ça commence doucement, 2 à 3 % de pente jusqu'à Belval. Ensuite ça passe à 4 - 5 % puis à 6% dur la fin. Nous arrivons au col relativement tôt et la route est ombragée, donc nous sommes encore frais. 

 

IMG_20180702_092713

 

Ce col était un point de l'ancienne frontière disputée avec les Allemands. D'ailleurs, une auberge s'y trouve, 'Auberge de l'ancienne frontière'. 

On redescend le col jusqu'à Saint Blaise la Roche. De là on récupère la D424, mais gravillonée. Pas terrible, avec les grosses chaleurs des autres jours, du bitume s'est collé à nos pneus, et des gravillons ne cessent de s'y coller, générant des bruits inquiétants sur le vélo, on pense toujours à la crevaison, mais non, à la prochaine descente ces gravillons se feront expulser par la force centrifuge. 

Ensuite nous arrivons au col de Steige. Bon franchement c'était facile par ce côté là du col. On est même surpris d'y arriver si vite. 

IMG_20180702_095945

IMG_20180702_103459

A la descente la route redevient goudronnée et propre. On descend sur Steige, Maisonsgoutte, Villé, Triembach au Val. De là nous récupérons une voie cyclable, qui mène à Sélestat. Par contre la surprise : au lieu de suivre la route qui descend sur Sélestat, elle s'en écarte pour nous amener dans les bois, avec de belles côtes à franchir. Nous ne nous y attendions pas, ça nous a cassé les jambes nous qui pensions être en quasi roue libre jusqu'à Sélestat. Enfin on sort de ce bois, et on roule vers Scherwiller. 

IMG_20180702_120024

 

On arrive ensuite sur Sélestat, il est 12h30. On passe devant un supermarché, nous nous arrêtons pour ravitailler pour le midi. Nous mangerons à Sélestat à l'ombre dans un rond point sur nos fauteuils faute de banc ! Nous constaterons que nous sommes en fait à 900m du camping...

 

Nous arrivons tôt au camping pour une après midi de repos, les grosses étapes précédentes nous on laissé quelques séquelles de fatigue ;(

Un camping , en Alsace, avec des cigognes en l'air, mais aussi devant la tente. Elle s'appelle Emma.

IMG_20180702_154104

Nous voilà plus qu'à 60kms de Strasbourg. Demain devrait être la dernière étape, Strasbourg.